T1 Arcoma – Première défaite de la saison OL par le PSG (1-0) au Parc des Princes

Au final, ce n’est pas toujours Léon qui gagne. Une semaine plus tard Glisser facilement (14-0), Le Paris Saint-Germain, a réalisé une superbe performance commune sur la pelouse du Parc des Princesses, leur offrant leur première victoire en championnat depuis 2016 (1-0) contre l’OL. Marie-Antoinette Cotto, auteur du seul but du match, a mis un terme à la séquence de huit victoires consécutives de Léon en poussant le club parisien en tête du classement. Eugène Le Sommer a été exclu du match sur blessure pendant une demi-heure.

Léon a été dépassé et Le Somer a été blessé

Le choc tant attendu s’est produit. Les Parisiens frustrés ont pu prendre leur revanche pour ne pas avoir pu affronter leurs meilleurs adversaires en fin de saison dernière en raison de la suspension du championnat en raison d’une crise sanitaire. De la plus belle des manières. Utilisé et défendu, Oliver Echovafny est entré sur la pelouse avec un couteau entre les dents, visant à empêcher les cinq fois champions d’Europe de remporter le titre.

C’est l’inévitable Mary-Antoinette Cotto qui a ouvert la querelle. Parti droit sur la contre-attaque, l’attaquant parisien Sarah Bouhaddy a été libéré d’un crochet externe avant que Buchanan évite de glisser le ballon dans le but vide (1-0, 11e). Malgré une légère rébellion de Marosani mais rejetée par son coup franc direct d’Endler (17e), le Paris Saint-Germain a continué la tâche de saper toute invasion lyonnaise.

Mary Antoinette Cotto pendant le PSG-OL

Crédits: Getty Images

Léonois, incapable de trouver la faute, a perdu Eugène Le Sommer sur blessure. Le meilleur buteur de France a été contraint de partir après avoir joué pendant une demi-heure suite à une tension à la cuisse gauche. C’est depuis le banc qu’il a vu Mary-Antoinette Cato Bouhadi (41e) déchaîner un incroyable rebond acrobatique passé le poteau.

Le PSG prend les devants

Si Léonois revient du vestiaire, et est très curieux, les Parisiens ne diminuent pas en intensité. Accusés à plusieurs reprises, les joueurs d’Oliver Echovafney, à la suite de leur Captain Paradise, se sont associés pour bloquer de nombreuses vagues de l’OL, qui ne connaissait que la victoire … des matches toutes compétitions confondues.

Après les 45 dernières minutes de douleur, des larmes de joie ont coulé sur leurs visages alors que l’arbitre a sifflé le dernier coup de sifflet pour mettre fin à leur malédiction. Le Paris Saint-Germain, qui a enfin gagné son chouchou, peut désormais rêver logiquement de devenir champion de France. En attendant de connaître son adversaire au 16e tour de la Ligue des champions, le tirage au sort aura lieu ce mardi.

READ  MacBook Pro 14 ", iMac 24" ... le futur qui attend Max Apple Silicon
Written By
More from Arzu

Trump donne le feu vert au processus de transition vers l’administration Biden

Après avoir couru pendant plusieurs semaines à l’issue du vote du 3...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *