Egypte: l’officier français Sebastian Potta meurt au combat

Sebastian Potta, un soldat français, est décédé en Egypte ce jeudi. Inscrit par l’International Visiting Force (FMO) dans le Sinaï, il a été «écrasé» lorsque l’avion a atterri à Charm el-Cheikh, en Égypte, dans le cadre d’un vol. Sept des huit résidents sont morts. Parmi eux, le lieutenant-colonel Sebastian Potta du Commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes, qui était dans l’armée depuis début octobre.

La FMO a lancé une enquête pour déterminer la cause exacte de l’incident, qui à ce stade semble être liée à une cause accidentelle.

Le commandant en chef des forces armées, le général François Legointre, “vénère avec une profonde tristesse à la mémoire de ce soldat de l’armée de l’air et de l’armée de l’air, mort en service en France”, a indiqué l’armée dans un communiqué. Sur Twitter, la ministre des Forces armées, Florence Barley, a également rendu hommage au soldat. «J’offre mes condoléances à la famille armée, aux parents et aux frères du lieutenant-colonel Sebastian Potta», a-t-il déclaré.

La FMO du Sinaï est née en 1978 de l’Accord de Camp David, qui a mis fin à 30 ans de conflit entre l’Égypte et Israël dans la région. Le FMO, organisme indépendant établi entre les deux pays par un protocole additionnel du 3 août 1981, est opérationnel depuis le 25 avril 1982. La France s’est impliquée dans cette force de maintien de la paix depuis le début, dans ses structures de commandement en nommant des officiers.

READ  Nouvelle étape vers un vaccin, urgence à long terme au Portugal

Il unit les douze nations qui contribuent à la force forte de 1154. Occupé par Sebastian Patta, il a occupé le poste de vice-président du bureau de liaison FMO.

Written By
More from Arzu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *